Parasciences

Placebos et miracles



Les placebos ne font pas de miracles !

Votre revue est intéressante, mais il y a un article qui m’a surpris, c’est celui sur l’effet placebo paru dans le numéro 69. C’est déconcertant de constater que l’auteur assimile l’eau de Lourdes à l’effet placebo. Il y a là un manque d’objectivité, quand on connaît les miracles qui s’y sont produits.

François B.

21 000 Dijon

Réponse de la rédaction

Il ne faut pas que la moutarde vous monte au nez, car cet article était vraiment excellent. Je pense que l’auteur a voulu expliquer que le fait de « croire » peut aider à la guérison. Là, nous ne sommes pas dans le miracle mais dans l’explicable. Et l’un n’empêche pas l’autre, bien au contraire.
L’effet placebo, en d’autres termes l’incroyable possibilité qu’a notre mental d’agir sur notre physique, est un mécanisme des plus subtils et des plus importants qui soient. Si l’on maîtrise ce processus créatif, on a une « arme » formidable entre les mains. C’est pour cette raison que je vous passe les articles de Jean-Paul Grèven qui explique toutes ces techniques fort utiles, mais qui peuvent avoir aussi leur aspect négatif.
Un exemple : un homme s’est retrouvé enfermé toute une nuit dans une chambre froide. Le matin on l’a retrouvé mort de froid… Or, le système de réfrigération ne fonctionnait pas. Il s’est tué par le simple fait qu’il croyait qu’il allait mourir de froid. Autre exemple – contraire celui-ci – donné par Alexandra David Néel : quand elle a été initiée au Thibet, elle a appris à passer des nuits entières nue dans la neige à sécher des serviettes humides posées sur son corps.
Notre esprit a des facultés extraordinaires à développer et aucune école ne nous l’enseigne. On nous apprend à lire, à écrire et à avoir une place pas trop encombrante dans le système économique et après c’est… débrouille-toi ! Il est peut-être temps d’aller un peu plus loin que cela. En plus, apprendre à connaître et maîtriser son mental, c’est lutter contre la misère mentale, sans doute la plus perfide de toutes.
Quant aux miracles, c’est autre chose. Cela relève de l’exceptionnel et de l’incompréhensible. Mais pas de la suggestion.


 

A Propos de l'auteur

Jean-Michel Grandsire
Jean-Michel Grandsire, dit « JMG » Créateur de la revue « Parasciences » et gérant de la SARL JMG éditions. Né le 7 avril 1953, au Tréport. Autodidacte. Auteur de : – « Contacts avec l’au-delà », préface du professeur Rémy Chauvin, aux éditions du Rocher, 1995. Livre repris aux (...) Suite

Lettre d'information